L’assurance est sans aucun doute le premier élément dont vous devriez tenir compte si vous envisagez l’achat d’une moto d’occasion. Car savez-vous que vous devez être assuré rien qu’en faisant l’essai ? Bien sûr, l’assurance du vendeur peut vous couvrir momentanément, théoriquement, en principe, le jour de l’achat. Mais si son contrat comporte la clause « conducteur exclusif », celui-ci ne vous couvre nullement. Et dans touts les cas, dès que vous sortez de là, en tant que propriétaire de l’engin, vous devez absolument avoir votre propre assurance.

Les éléments à prendre en compte

Alors, comment procéder, que faire pour être assuré à tout moment ? La première chose que vous devez faire, c’est de vérifier que l’assurance moto de votre vendeur prévoit le prêt de guidon. Ceci est un élément essentiel car lors de l’essai, vous allez faire tous les tests possibles : accélérations brusques, freinage d’urgence, godille avec prises d’angles, etc. Et si le vendeur vous dit que son contrat ne comporte pas cette clause, conseillez-le d’y remédier en en parlant avec son assureur, pour une formule temporaire. S’il refuse, vous devez vous contenter d’un essai en tant que passager.

L’assurance le jour de l’achat

On l’a précisé, il est possible que le contrat d’assurance de votre vendeur vous couvre le jour de l’achat et ce, jusqu’à minuit. Maintenant, si vous êtes décidé à acquérir cet engin, il y a plusieurs choses que vous devez faire le plus rapidement possible. D’abord, récupérez tous les papiers de la moto d’occasion, c’est-à-dire la carte grise, l’acte de vente, le carnet d’entretien, les manuels, la certification de cession et le certificat de non-gage, les factures, etc. Tout de suite après, allez souscrire une assurance à votre nom. Si vous faites une souscription en ligne, imprimez-la pour pouvoir la produire le cas échéant. C’est seulement après cette démarche que vous pouvez récupérer votre moto et rouler avec. Et ensuite, passez à la préfecture pour demander votre carte grise. A moins d’avoir acheté une moto d’occasion très récente ou très bien cotée encore, prenez juste une formule minimum ou intermédiaire, elle suffira généralement.

Quelle est la meilleure assurance pour votre moto d’occasion ?

Il existe de nombreuses assurances qui proposent des formules intéressantes, mais dans tous les cas, évitez les clauses conducteurs exclusifs, ajoutez plutôt, au minimum, l’individuelle conducteur. L’assurance performante est celle qui est disponible 24h/24 et 7j/7. Veillez à ce que l’assurance vous couvre en cas d’accident, de vol, de crevaison, etc., et si possible, aussi bien en France qu’à l’étranger. Optez pour une assurance qui vous offre une protection juridique renforcée incluant un service info conseil jour et nuit, qui vous propose un stage de mobilisation chaque année et qui vous le rembourse, et qui prévoit systématiquement le prêt de guidon, ce qui protégera toute personne à qui vous prêtez votre moto à l’occasion. Et rassurez-vous, l’assurance moto d’occasion est moins chère qu’une moto neuve, vous devez bien vous en douter ! Aussi, faites-la sans tarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *