Ce projet est financé par l'Union Européenne

Conférences Euro-Méditerranéenne de Transport

A l’échelle du Forum Euro-Méditerranéen de Transport, les Conférences Ministérielles se positionnent au plus haut de la pyramide en tant qu’acteur clé du Dialogue Politique. Regroupant les Ministres du Transport Euro-Méditerranéens, les éminents décideurs et parties prenantes de la Commission européenne, les représentants d’organisations de transport internationales et régionales, les institutions financières internationales… les conférences sont organisées de manière régulière et concourent pour statuer et approuver les résultats qui découlent des exercices ad-hoc du Programme EuroMed Transport.

Le Programme EuroMed Transport trouve, à l’évidence, sa raison d’être dans la Déclaration de Barcelone (27-28 novembre 1995) qui a posé les fondements d'un processus devant conduire à l'édification d'un cadre multilatéral de dialogue et de coopération entre l'Union Européenne et les pays méditerranéens voisins. Ce cadre exceptionnel a permis également de poser la pierre inaugurale pour l'instauration progressive d'une Zone de Libre-échange (ZLE) Euro-Méditerranéenne. S’agissant de cet ultime objectif, il faut considérer qu’un réseau Euro-Méditerranéen de transport intégré permettant la mobilité des biens et des personnes serait un facteur essentiel pour son aboutissement.

Outre le processus EuroMed Transport dans sa globalité, l’Union Européenne à travers sa Politique Européenne de Voisinage (PEV), crée en 2004, a voulu davantage affermir en termes concrets la façon dont l'UE propose d’œuvrer plus étroitement avec ses voisins méditerranéens immédiats (terrestres, maritimes et aériens) en allant au-delà des relations traditionnelles qui ont jadis gouverné pour offrir une relation politique et une intégration économique Nord-Sud et Sud-Sud plus poussée. La PEV tend à consolider dans une large mesure les orientations stratégiques approuvées dans le cadre du Programme EuroMed Transport à travers l'assistance financière qu’elle fournie à ses voisins méditerranéens.

Dans ce processus, les Conférences Ministérielles offrent une opportunité substantielle et unique aux parties prenantes Euro-Méditerranéennes pour échanger de manière intense les idées, les concepts, les orientations ainsi que les visions stratégiques sur la connexion des Réseaux Trans-Européens de Transport ‘RTE-T’ à celui des pays voisins du versant Sud et Est du bassin Méditerranéen qu’est le Réseau Trans-Méditerranéen ‘RTM-T’.

La Conférence de Marrakech (15 décembre 2005) à permis d’adopter unanimement le Livre Bleu et a donné le coup d’envoi pour l’élaboration du Plan d’Action Régional de Transport (PART) pour la Méditerranée 2007-2013. Ce document de réflexion a permis d’exposer les différents défis stratégiques à court et à moyen terme en les exprimant à travers 34 actions prioritaires. Le Plan d’Action Régional de Transport pour la Méditerranée a lui aussi été approuvé lors de la Conférence à Haut Niveau (03 décembre 2007) qui s’est tenue à Lisbonne.



La coopération avec la Syrie est temporairement suspendue
jusqu'à nouvel avis de l'Union Européenne