Utiliser légalement un boitier électronique éthanol : comment cela se passe-t-il ?

L’utilisation d’un boitier électronique pour éthanol devient de plus en plus courante sur le marché français. Pour les moteurs qui ne sont pas équipés de flex-fuel, c’est l’unique solution pour convertir un moteur à essence en un moteur à l’éthanol. Mais il existe quelques points à respecter afin de pouvoir circuler avec une voiture équipée de ce type de boitier électronique permettant de rouler à l’éthanol.

Choisir un boitier homologué

Un boitier homologué doit répondre à de nombreux critères. Tout d’abord, il ne doit émettre aucune interférence (électrique ou électronique). Ensuite, il ne doit pas pousser le moteur à augmenter ses émissions polluantes. Son constructeur doit par ailleurs fournir une garantie aux pièces mises en contact avec le carburant. Il devra également fournir la procédure de montage ainsi que la liste des installateurs agréés. Pour être sûr de choisir le bon boitier électronique pour éthanol, vous pouvez consulter la liste des constructeurs homologués par l’État.

Les étapes à connaitre après l’installation du boitier

Après avoir installé le boitier, l’installateur homologué doit envoyer une attestation d’installation au constructeur du boitier. Ce dernier pourra ensuite vous envoyer un procès-verbal d’agrément, un certificat de conformité et une plaque de transformation. Cette dernière permet d’indiquer que le véhicule peut rouler au bioéthanol sans risque. Tous les éléments cités précédemment vous permettront par la suite de modifier votre carte grise.

Pourquoi faire modifier votre grise après installation ?

Une fois que vous avez installé un boitier homologué, il ne vous restera plus qu’à modifier votre carte grise. Dans de nombreuses régions, cette modification est entièrement gratuite. De plus, si vous comptez vendre votre véhicule, la carte grise pour le nouveau propriétaire sera gratuite. La mise à jour de votre carte grise consiste simplement à modifier l’indication sur le type de carburant utilisé par votre véhicule. Ce dernier passera de la catégorie ES (essence) à FS (essence et superéthanol). A noter que les utilisateurs de voitures équipées d’un FAP ne peuvent avoir recours à ce changement de carte grise.