Comment expédier une moto ?

Voulez-vous faire une surprise à l’un de vos proches qui est fan de moto ? Pourquoi ne pas lui offrir une Ducati 1200 MultiStrada ? Mais comment allez-vous expédier ce bolide une fois que vous l’aurez commandé chez un concessionnaire ? On vous dit tout ici.

Faire appel à une entreprise de transporteur

Si vous avez acheté une moto pour votre fils à l’étranger, vous devez faire appel à un professionnel pour l’expédier. Vous pouvez faire appel à une entreprise qui propose un service de transport en conteneur de groupage. Comment fonctionne une telle compagnie ? Eh bien, elle regroupe diverses marchandises de différents clients. Puis, elle les met dans un même conteneur. Elle vous facture ensuite au prorata l’espace que vous utilisez.

Notez que le transporteur n’emballe pas votre moto. C’est à vous de vous assurer que le bolide soit mis en caisse. Vous pouvez alors récupérer une caisse auprès du concessionnaire où vous avez acquis le véhicule et l’emballer vous-même. Mais vous pouvez aussi contacter un spécialiste de l’emballage de moto.

Après, vous pouvez déposer la caisse au port d’embarquement ou demander à la société de transport de la prendre chez vous. Cette dernière se chargera du transport de la moto et de sa livraison.

Ce type de transport de moto n’est pas compliqué. Cela dit, si vous voulez avoir plus de renseignements, vous pouvez vous rendre sur https://www.one-spirit-biker.com/. Vous y découvrirez également divers produits pour une moto.

Rassembler les documents nécessaires

C’est à l’entreprise que vous avez sollicitée d’effectuer le toisage de votre colis. C’est elle qui s’assurera de livrer à bon port la moto mise en caisse. Mais elle vous enverra aussi par courrier postal les documents requis et les autres informations utiles afin que le destinataire de votre cadeau puisse récupérer la moto dans les meilleures conditions à son arrivée.

En général, vous devez rassembler et fournir au transporteur la carte grise originale du véhicule, une copie de votre pièce d’identité, un certificat de non-gage en cours de validité, un justificatif de transfert et un inventaire daté, valorisé et signé. Ceux-ci servent à réaliser les formalités douanières en rapport avec l’exportation du bolide.

Dès que votre proche aura reçu la moto, n’oubliez pas de lui rappeler de se procurer des équipements de protection. Ceux-ci assurent sa sécurité en plus d’être obligatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *