Véhicule : la location de longue durée préférable à l’achat

Au moment de choisir une voiture, vous êtes face à un dilemme. Sur une même période et avec une même fréquence d’utilisation et même kilométrage, qu’est-ce qui revient moins cher : la location de longue durée ou l’achat d’une voiture ?

Le déroulement d’une LLD

Vous avez fait des demandes de devis pour une location longue durée voiture afin de pouvoir comparer les différentes offres disponibles sur le marché. Mais, avant de vous lancer dans cette comparaison, avez-vous comparé les avantages de LLD et de l’achat dans votre situation ? Cet article fait la comparaison pour vous.

Pour commencer, il faut savoir ce qu’il en est du coût initial d’une location de longue durée. Généralement, les prestataires demandent un dépôt ou un premier paiement, dont le montant est relativement faible. Puis, vous faites des paiements mensuels fixes. Ces derniers, souvent, incluent le coût de l’entretien et celui de l’assurance. En clair, le contrat de location prévoit généralement que les dépenses d’entretien et de réparation sont déjà intégrées dans le prix de la location.

Au fur et à mesure que vous utilisez une voiture, sa valeur subit une dépréciation, car elle s’use. Qu’en est-il de la valeur résiduelle de ce bien ? Naturellement, il n’y a aucun impact sur vous, car vous n’êtes pas propriétaire du véhicule. Par contre, à force d’une utilisation intensive, vous aurez sûrement à payer des frais supplémentaires dès lors que vous dépassez le kilométrage convenu. A contrario, vous devriez vous acquitter de frais de résiliation si vous demandez une rupture de contrat plus tôt.

L’achat

L’apport initial est très élevé, et ce que vous vous financiez vous-même l’achat (vous payez au comptant) ou que vous ayez recourt à un crédit. Dans ce second cas, il faut aussi prendre en considération les mensualités. Elles sont également élevées. Mais, vous avez un réconfort : le véhicule deviendra votre propriété après la dernière mensualité. Un autre élément dont il faut tenir compte, c’est l’entretien régulier de la voiture et les diverses réparations. Sans grande surprise, ces coûts sont à la charge du propriétaire de la voiture. En plus, ils sont susceptibles d’augmenter avec l’âge du véhicule.

Au fur et à mesure que vous roulez avec, la voiture perd de sa valeur. Et malheureusement, la dépréciation affecte la valeur de revente et cela va crescendo. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez quand même compter sur la valeur résiduelle pour récupérer un peu de trésorerie lorsque vous revendez le véhicule. Enfin, vous pouvez rouler autant que vous voulez, vous n’aurez rien à payer à quiconque (hormis le carburant), ce qui n’est pas le cas en LLD.

La conclusion

Que faut-il retirer de cette brève comparaison ? À court terme (quelques années), la LLD vous reviendra moins cher pour la raison suivante : les paiements mensuels sont convenables et vous n’avez aucun entretien à financer. En revanche, sur le long terme (au moins une décennie), l’achat devient une formule économique. Certes, les coûts initiaux sont élevés, vous devez faire face aux dépenses d’entretien et vous subissez la dépréciation de la voiture. Cependant, en fin de parcours, la propriété du véhicule vous revient. Par-dessus, l’absence de paiements à réaliser après le remboursement du prêt vous offre une tranquillité d’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *