Le fonctionnement de la résiliation d’une assurance automobile

Les personnes qui possèdent une voiture se demandent souvent comment fonctionne la résiliation d’une assurance automobile. Il peut arriver que vous soyez confronté à des offres plus abordables et que vous souhaitiez souscrire un contrat auprès d’une autre compagnie d’assurance différente de la vôtre. La résiliation de l’assurance auto est un droit légitime du titulaire, mais certaines règles doivent être respectées, sous peine de devoir payer une pénalité. Voyons comment cela se déroule.

Quand devez-vous résilier votre police d’assurance automobile ?

À quel moment l’annulation d’une police d’assurance automobile est-elle généralement accordée ? Les cas peuvent être différents, mais dans la plupart du temps, elle peut avoir lieu lors de la vente, du vol ou de l’incendie de votre véhicule ou si une nouvelle assurance est moins chère que la précédente. Ce sont, en effet, des raisons légitimes, mais chacune d’entre elles conduit à des modalités différentes de résiliation de l’assurance.

Dans les trois premiers cas (vente, vol, incendie), vous pouvez mettre fin à votre assurance automobile avant la date d’échéance annuelle sans avoir à payer de pénalité. Il suffit d’en informer votre assureur et la police sera annulée.

Si vous envisagez de changer de compagnie d’assurance parce que vous avez trouvé une meilleure offre avant l’expiration des 12 mois, vous serez dans l’obligation de payer une pénalité.

C’est pourquoi, dans ces situations, il est conseillé d’attendre que le temps nécessaire s’écoule afin de ne pas risquer des pénalités.

L’annulation d’une police d’assurance automobile

Pour procéder à la résiliation de l’assurance automobile, vous ne devez, en réalité, rien faire. Il vous suffit d’attendre 12 mois à compter de la signature du contrat. Par la suite, vous êtes tout à fait libre de souscrire une police auprès de la compagnie de votre choix et d’opter pour une solution plus pratique. Dans ce cas, il n’y a pas de frais supplémentaires ou de pénalités à payer. Décider de changer d’assurance, comme indiqué, est un choix parfaitement légitime.

Avec le marché libre, les entreprises savent parfaitement que la concurrence est féroce et tenteront de faire la meilleure offre possible pour attirer de nouveaux clients. C’est pourquoi il est bon de vérifier chaque année les différentes polices d’assurance automobile proposées par les compagnies et de voir si cela vaut la peine de changer ou non. D’autres polices, en revanche, sont toujours renouvelées automatiquement et doivent être arrêtées avant l’expiration des douze mois.

La résiliation avant la date d’expiration annuelle

Certaines personnes souhaitent savoir s’il est possible d’annuler une police d’assurance automobile avant la date d’expiration annuelle. Il s’agit d’une possibilité clairement offerte au client, car personne n’est tenu de rester dans une entreprise de manière forcée. Dans ce cas, on parle de résiliation de l’assurance auto, c’est-à-dire une résiliation anticipée du contrat qui entraîne une pénalité. Cette dernière n’est due que si le véhicule est vendu, volé, brûlé ou en cas de mauvaise conduite de la part de la compagnie d’assurance. Il peut s’agir d’une augmentation de la prime, une assurance auto résiliée pour non-paiement. Dans ces contextes, vous pouvez décider de résilier la police d’assurance automobile sans avoir à payer la pénalité.

Pour changer d’assurance, il vous suffit de signer avec la nouvelle compagnie d’assurance. Le certificat électronique de risque, c’est-à-dire le document qui indique le nombre de sinistres déclarés au cours des cinq dernières années d’assurance par ceux qui ont souscrit une police d’assurance, est acquis directement auprès de la compagnie via une base de données en ligne.

En résumé, il n’est pas difficile de résilier une police d’assurance automobile. Avec l’avènement d’Internet, des automatismes ont été créés qui ont permis de rationaliser les pratiques bureaucratiques. Cela permet de travailler beaucoup plus vite sur des démarches, qui autrefois, auraient nécessité des mois, des dizaines de documents et beaucoup de temps à consacrer. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas : il suffit de signer avec la nouvelle entreprise, et tout le reste se fait automatiquement grâce aux bases de données créées spécifiquement pour enregistrer la situation d’un sujet spécifique. Évidemment, le cas de la résiliation de la police d’assurance automobile avant la fin de l’année est différente, puisque le vol, l’incendie ou la vente du véhicule doivent être signalés à la compagnie, qui, au cas échéant, n’aura pas eu pris connaissance de ce changement de situation.