Passer le permis moto en plaines ou en montagne à Grenoble

L’examen du permis moto à Grenoble se déroule en plusieurs étapes au cours desquelles le candidat est jugé sur ses connaissances sur le Code de la route et la sécurité routière. Ses aptitudes et son comportement en situation réelle de conduite seront aussi évalués. Même si l’épreuve en circulation est bien souvent délaissée par les formateurs au détriment du plateau, elle demeure cruciale et nécessite une certaine préparation.

Comment se déroule l’épreuve en circulation ?

C’est durant l’épreuve en circulation que la maîtrise de la conduite d’un deux-roues en condition réelle est évaluée. Le candidat doit notamment réussir à démontrer sa maîtrise du Code de la route ainsi que sa capacité à circuler sur les voies publiques en toute sécurité. L’épreuve dure une trentaine de minutes durant laquelle le candidat sera évalué sur sa manière de quitter un stationnement, sa façon d’intégrer la circulation après un arrêt et sa maîtrise de la conduite en général. Durant l’épreuve, le candidat est équipé d’une oreillette qui permettra au moniteur de le guider lors de la réalisation de son parcours. Il devra notamment se conformer aux consignes qui lui seront indiquées. Mais il faut également qu’il reste vigilant, car dans certains cas, les moniteurs peuvent indiquer des consignes erronées dans le but de tester les connaissances théoriques ainsi que la concentration du candidat sur la route. D’autre part, que vous passiez un permis A, A1 ou A2, le parcours sera toujours improvisé. Par ailleurs, pour s’assurer de votre maîtrise de la conduite sur deux-roues, vous serez amené à rouler non seulement dans les agglomérations, mais aussi sur les voies rapides, les plaines et les routes de montagne. Pour obtenir un permis moto à Grenoble, vous pouvez suivre un cours de conduite auprès d’une moto-école à Grenoble. Elle vous apprendra comment conduire une moto en plaine et en montagne.

Ce que vous devez savoir

Notez que pour passer l’épreuve en circulation lors de l’examen du permis moto, vous devez vous munir de vos propres équipements comme le casque, les gants, le pantalon adapté, la veste avec protection dorsale et les chaussures. On vous notera également sur ce point et ces derniers doivent être homologués. Il faut de ce fait noter que pour des raisons de sécurité, tous les candidats qui ne disposent pas de l’ensemble de ces équipements ne sont pas autorisés à passer l’examen. D’autre part, vous devez savoir que même si vous avez passé haut la main l’épreuve du plateau, les risques que vous ratiez l’examen en circulation restent encore élevés. Si jamais vous échouez, vous disposez de 3 ans pour repasser votre test. En revanche, vous n’avez droit qu’à 5 tentatives durant cette période. À part cela, lorsque vous passez cette épreuve, vous devez faire preuve d’une bonne maîtrise de conduite. Vous devrez rouler vite quand la situation l’exige ou au contraire adopter une allure modérée suivant les circonstances. Vous serez également jugé sur vos contrôles visuels (leur justesse, le nombre et la qualité). Il est important que vous soyez à l’aise sur votre deux-roues et que votre conduite soit dynamique. Restez toujours vigilant, que vous passiez le test en montagne ou sur plaines. Évitez notamment de rouler en sens interdit. Respectez également les limitations de vitesse et les arrêts au stop et les feux de signalisation. Enfin, ne franchissez jamais les lignes continues et respectez les priorités.