Zoom sur quelques risques qu’encourent les motards

C’est un fait, les motards sont bien plus exposés à des risques que les automobilistes et ils sont moins protégés également. Certes, un certain nombre d’accidents impliquent des motards mais cela ne veut pas dire que tous sont condamnés à subir ou à provoquer des accidents. Il faut suivre des règles bien précises pour rouler avec plus de sécurité.

Des morts et des chiffres

Pour les motards, connaître les nouvelles règles sur la circulation des deux-roues peuvent leur sauver la vie. Selon la sécurité routière, ce sont environ 7 motards sur 10 qui sont tombés sur les routes et pour certains, la chute a été fatale. Ce sont plusieurs centaines de motards qui trouvent la mort sur les routes et des dizaines de milliers se blessent chaque année. Ces chiffres sont effarants si vous débutez en moto. Il faut reconnaître que la moto est un moyen de déplacement qui rend les motards plus vulnérables aux chocs et collisions en tous genres. A moto aussi, vous êtes davantage vulnérable aux intempéries, votre moto peut facilement glisser sur une route mouillée, vous pourriez souffrir d’une pluie froide, etc.

Les nouvelles règles de la circulation inter-files

Les deux-roues ont le droit de circuler sur une route entre deux files de circulation, ce qu’on appelle « circulation inter-files ». Si vous êtes au niveau des lignes discontinues, une telle circulation est possible. Mais est-ce que vous connaissez les nouvelles règles sur le sujet ? Depuis maintenant 5 ans, un décret stipule qu’une circulation inter-files n’est autorisée qu’à 50 km/h sur les voies où la vitesse maximale est de 70 km/h ou plus. Autrement dit, une circulation inter-files n’est possible qu’en cas de forte affluence routière. De plus, vous devez rouler entre les deux voies situées les plus à gauche.